Les oiseaux des forêts tempérées

L’hiver est la saison idéale pour voir les oiseaux de la forêt car les feuilles ne les cachent plus aux regards. Sauf exceptions comme le Pic vert, les pics et notamment le Pic épeiche passent toute leur vie à grimper sur les arbres, explorant l’écorce et creusant le bois attaqué par des larves d’insectes. Quand ils s’arrêtent pour manger, ils restent accrochés par les griffes et s’appuient sur leur queue aux plumes raides.

Ils font leur nid dans un arbre, forant un trou en enlevant peu à peu des milliers de copeaux. Le nid communique avec l’extérieur par une ouverture circulaire, de 5 à 6 cm dans le cas du Pic épeiche. Il s’enfonce à 20 ou 30 cm de profondeur. Au fond, le pic laisse de la poussière de bois sur laquelle sont pondus 4 à 6 œufs blancs.Le Pic épeiche ne chante pas; il lance des cris aigus et à la fin de l’hiver fait entendre un bruit très curieux, le tambourinage.  L’oiseau choisit un arbre mort et frappe le bois avec son bec un grand nombre de fois à la suite (12 à 14 en moins d’une seconde).

Le Rouge-Gorge

Le Rouge-Gorge vit en forêt mais aussi dans les parcs et les jardins où il y a des buissons. Les jeunes portent un costume brun et beige différent de celui de leurs parents. Le Rouge-Gorge (Longueur : 14 cm) vit rarement plus de 3 ans. Il est souvent la proie des Éperviers ou des Belettes, petits mammifères carnivores, et son nid est souvent détruit, bien qu’il soit soigneusement caché.

La Grive

La Grive musicienne accroche son nid dans les branches d’un noisetier ou entre des rameaux poussant sur le tronc d’un gros chêne. Il est fait d’une coupe de terre et de bois pourri lisse et nette, entourée d’une épaisse couche de mousse agrémentée de quelques brindilles.

La chouette hulotte

La Chouette hulotte (Longueur : 40 cm) est l’un des oiseaux nocturnes les plus fréquents dans nos forêts. Ses gros yeux noirs lui permettent de chasser dans l’obscurité car ils sont sensibles à la moindre lueur; ils sont situés sur la face. En outre, la Hulotte a une ouïe très fine et c’est surtout en entendant le bruit que font les petits rongeurs qu’elle les repère à coup sûr. La Hulotte a un régime très varié et capture de jeunes Merles, des Pinsons, Mulots, vers de terre, grenouilles et gros insectes. Elle vole silencieusement car ses ailes possèdent des plumes duveteuses. Dans la journée, elle dort, cachée parmi le feuillage ou près du tronc d’un grand arbre.

PARTAGER