Les mammifères des forêts tempérées

Les mammifères sont des animaux dont les femelles nourrissent leurs petits avec du lait produit par des glandes spéciales, les mamelles.

Le cerf

Plusieurs espèces, de tailles variées, vivent en forêt. Le Cerf noble est l’un des plus grands (Hauteur : 1,20 à 1,50 m). Il y a une nette différence de taille entre le mâle et la femelle (biche). Jusqu’à l’âge de 3 mois, les petits sont appelés faons. On les reconnaît à leur pelage tacheté. Le Cerf vit dans une grande partie de la France continentale et aussi en Corse. Seuls les mâles ont des « bois », sortes d’os nus qui poussent à l’âge d’un an et qui, jusqu’à 12 ou 13 ans, acquièrent des ramifications supplémentaires chaque année.

Alors que chez la Vache, la Chèvre et le Chamois, les cornes sont permanentes, chez le Cerf, les bois tombent régulièrement en mars pour repousser peu après. Pendant leur croissance, ils sont revêtus d’une peau fine, garnie de poils duveteux appelés le « velours ». Il est difficile d’apercevoir un Cerf en plein jour sauf si on le dérange. Le soir il va manger des herbes, pousses, feuilles, en automne des glands et des faînes.  La plus grande partie de l’année les mâles adultes vivent en solitaires tandis que les biches forment avec les faons et les jeunes Cerfs de petites bandes appellées hardes. Mais en octobre les Cerfs se rapprochent des biches pour la reproduction. A cette époque, ils se montrent plus irritables : ils lancent des beuglements (brâme) et parfois se battent à coups de bois.

Le chevreuil

Beaucoup plus petit, le Chevreuil (Hauteur 75 cm) sort davantage de la forêt et vit surtout dans les bois de faible superficie, entourés de prés et de champs. Il aime aussi les plantations, les clairières, tous les endroits où la végétation est basse. Les mâles, ou broquarts, ont de petits
« bois » peu ramifiés qui tombent en novembre et ont complètement repoussé en avril ou en mai.

 A la saison de reproduction — en août — le mâle ne quitte pas la femelle(chevrette) et il arrive que le passage répété des deux animaux qui se suivent autour d’un buisson ou dans une prairie, crée un petit sentier circulaire. Le Chevreuil choisit ses aliments, croquant une tige par-ci, une autre par-là; après avoir mangé, il se repose pour ruminer, c’est-à-dire mâcher la nourriture avalée rapidement et qui a déjà subi un début de digestion dans la panse, grande poche de l’estomac. Quand il est inquiété, il aboie et cherche à voir ce qui se passe, puis il s’enfuit en bondissant.  A ce moment-là, on voit fort bien sur son arrière-train deux grandes taches de poils blancs.

Le loir

Plus répandu que le Cerf, le Chevreuil manque cependant dans quelques régions du Midi de la France.  Le Loir gris (Longueur : 15 + 12 cm) est connu pour son sommeil. Il tombe en léthargie en automne et ne se réveille qu’au mois de mai.

Il passe l’hiver dans un arbre creux ou dans un trou du sol où il a préparé un nid de mousse et d’herbes sèches. Pendant son sommeil, il respire moins souvent, son cœur bat plus lentement

PARTAGER