Faire soi-même des parfums naturels

Pour un air ambiant parfumé au naturel, concoctez fleurs séchées odorantes, pots-pourris et senteurs à pulvériser.

En faisant ses parfums d’ambiance, on a la certitude qu’ils ne polluent pas contrairement aux désodorisants d’intérieur. Avec eux, ni phtalates, benzène ou formaldéhyde qui se mêlent à la fausse rose et à la lavande artificielle des parfums synthétiques. Il n’y a que les encens à base de résine naturelle qui sont les bienvenus, mais ils ne sont pas très nombreux sur le marché.

Quant aux parfums d’ambiance écologiques à base de produits 100 % naturels, ils ne sont pas légion dans le commerce. Pour un choix plus grand, mettez la main à la pâte.

Capturez les senteurs des végétaux

Rose, lavande, giroflée, thym, romarin, sauge… Frais, fleurs et herbes aromatiques exhalent leurs molécules odorantes. Séchés, ils en gardent encore des effluves.

Achetez-les frais ou cueillez-les par temps chaud en fin d’après-midi : ils sont alors en partie déjà déshydratés. Puis faites-les sécher. Ils serviront de base à vos parfums d’ambiance.

Pour éviter la moisissure, adoptez les bons gestes

Choisissez des fleurs qui sont juste sur le point de s’épanouir et des herbes fortement parfumées. Ôtez les feuilles des végétaux fleuris. Essuyez les tiges afin d’enlever toute trace d’humidité. Faites des bottes avec quatre ou cinq fleurs et des brins de verdure, et attachez-les à l’aide d’un élastique. Suspendez-les tête en bas sur des fils dans un endroit sec, bien aéré et peu lumineux.

Laissez-les au moins dix jours. Si vous faites plusieurs bouquets, ne les serrez pas pour que l’air circule entre eux. Pour accélérer le séchage, vous pouvez les placer dans un four réglé à basse température.

Les pétales de roses : cueillez et achetez des roses de diverses variétés, épanouies et parfumées. Ôtez les pétales et placez-les sur un buvard pour absorber l’humidité, en les retournant tous les deux jours jusqu’à ce qu’ils soient déshydratés. Mettez cette préparation hors d’atteinte du soleil dans un lieu bien aéré.

À noter : faites sécher aussi des zestes de citron et d’orange.

Créez des compositions exquises

Heureux mariage de pétales, feuilles, écorces et épices, les pots-pourris sont originaires d’Angleterre où ils étaient très en vogue au XVIIIe siècle. Ils sont faciles à réaliser et durent longtemps en y ajoutant régulièrement quelques gouttes d’huiles essentielles (tous les quinze jours, minimum). Mettez les ingrédients dans une coupe en verre ou en céramique. Remuez toutes les semaines. Vous pouvez les garder cinq ans.

  • Composition provençale : grains de lavande, romarin, thym, mélisse, verveine, basilic, fleurs de tilleul, zestes
    de citron et d’orange.
  • Composition épicée : gingembre, cannelle, muscade (1 g de poudre de chaque), 1 bâton de cannelle, de la citronnelle, des feuilles de menthe poivrée, 3 clous de girofle, 1 gousse de vanille coupée en petits morceaux.
PARTAGER