Comment bien entretenir son gazon avec une bonne tondeuse ?

Que l’on ait ou pas la main verte, la vue d’une belle pelouse soigneusement entretenue demeure incontestablement  un régal d’esthétisme et de décoration. Il est donc logique que cet aménagement extérieur soit particulièrement prisé.

Cependant, obtenir un beau résultat et faire des envieux demande une certaine dose de rigueur et de discipline. En effet, si vous rêvez d’un gazon uniforme et du plus beau vert, vous devrez au préalable vous soumettre à des règles bien précises.

Les premières précautions

Invariablement du type de gazon, vous devez prendre certaines précautions avant de passer la tondeuse. Parcourez avec soin votre pelouse dans tous le sens à la recherche d’éventuels objets qui pourraient représenter un danger. Certains peuvent endommager votre tondeuse ou vous blesser sérieusement  par effet de projection.

Débarrassez-vous donc des pierres, branches mortes et autres débris qui n’ont pas leur place là. Il est également important de préciser qu’une bonne tonte se fait sur une pelouse ni trop sèche ni trop humide.

La bonne hauteur de tonte

La hauteur comme la fréquence de la tonte dépendent de plusieurs critères. Il faut avant tout prendre en compte le type de pelouse à tondre.

 Ainsi, pour une pelouse d’agrément, la tonte se fera à 4 ou 5 cm du sol pour une fréquence de 7 jours. Une pelouse ornementale quant à elle se tondra tous les 4 ou 5 jours en fonction de sa croissance et à 2 ou 3 cm du sol. La tonte d’un green de golf se fait quotidiennement à 0,5 cm du sol.

À noter que quelque soit le type de gazon, ne tondez jamais plus du tiers de la hauteur de la pelouse. Le respect de cette exigence vous met à l’abri des désagréments qui seraient fatals pour votre pelouse. La saison vous imposera également un rythme particulier de tonte.

Une tonte optimale

Tondre dépend aussi du type de tondeuse que vous utilisez.

Dans le cas d’une tondeuse classique, commencez par les zones délicates, notamment les pieds de clôture, les bordures des massifs, les allées, les troncs d’arbres ou souches. Si vous avez une tondeuse à projection latérale, prenez la peine d’adopter un sens qui préservera les allées et les massifs des projections d’herbes.

 Si votre jardin dispose de nombreuses allées, optez pour une tonte rationnelle qui vous fera gagner du temps. Vous pourrez par exemple faire deux passages par allée.

Pour ce qui est du ramassage d’herbes, les choses sont pus faciles si votre tondeuse est équipée d’un bac de récupération. Dans ce cas, vous récupérerez directement l’herbe coupée. Si vous n’avez pas de bac, un râteau spécial ou un balai à gazon vous permettra d’entasser aisément l’herbe qui vous servira ensuite de paillage naturel pour vos arbres.

Avec les tondeuses mulching, vous n’avez plus à vous souciez du ramassage. Cependant il est conseillé d’alterner mulch et ramassage pour éviter que la couche de paillage n’excède les 3 cm sur le sol.

PARTAGER